Prévention
& prise en charge

du surpoids

& de l'obésité pédiatrique

Nous adaptons

nos activités

REPRISE PROGRESSIVE

L’accompagnement à distance est maintenu :

les appels téléphoniques, les mails, et les télé-consultations

Poursuite en visio :

de l’activité physique les lundis et vendredis

Reprise de l’activité physique à Tain à partir du 10 juin, à Valence à partir du 20 juin

Reprise en septembre des ateliers : cuisine, confiance en soi, …

Accompagnement
des familles

PréO propose un accompagnement pendant une durée de 2 ans aux enfants et adolescents en situation de surpoids ou d'obésité.

Un médecin formé à l’obésité pédiatrique diagnostique l’enfant et réalise l’inclusion de l’enfant au sein de PréO RéPPOP.
  • Médical,
  • Diététique,
  • psychologique,
  • Activité physique et sédentarité

Des consultations chez des professionnels formés à la prise en charge de l’obésité pédiatrique :

  • Médecins,
  • Diététiciens et
  • Psychologues

Activités physiques, cuisines, équilibre alimentaire et sensations, estime de soi  et confiance en soi, vivre avec les écrans…

Appels téléphoniques tous les 2 mois, mails, SMS…
Nous sommes à l’écoute des patients et des aidants, nous les conseillons et relançons la motivation.

Des séances d’activités physiques, basées sur le plaisir de bouger, sans contraintes ni compétitions

Accompagnement
des professionnels

PréO dispose d'une équipe de salariés dont la mission principale et de fluidifier le parcours de santé de l'enfant et de sa famille.

vidéos

Conseils famille

Comment retrouver l'équilibre ? Un webdoc pour les parents
Qui peut nous aider ?
Témoignage d'une maman dans le programme Proxob
Pourquoi un enfant est-il en surpoids ?
Faut-il faire un régime ?
Habiller un enfant en surpoids, le casse-tête

L'équipe PréO

Elle coordonne le parcours des patients, forme les professionnels du territoire, organise l’ETP et intervient sur des actions de prévention.

Laurent Ancillon

Coordinateur de l'activité physique adaptée

Enseignant en Activité Physique Adaptée et Santé, Laurent conseille les enfants et les ados, cherche des partenaires APA et organise le programme des APA. Également amateur de design et d'informatique, il développe le site internet PréO et anime la page Facebook.

laurent.ancillon@preoreppop.fr

Claire Barou

Diététicienne

Diététicienne nutritionniste, elle accompagne les familles et coordonne leur parcours. Claire accompagne les familles par téléphone et mail, et elle participe également à l’éducation thérapeutique du patient.

claire.barou@preoreppop.fr

Céline Boisset

Psychologue coordinatrice

Psychologue clinicienne, Céline anime des séances d’éducation thérapeutique du patient, coordonne le parcours des patients et fait le lien avec les professionnels. Elle propose également un suivi familial.

celine.boisset@preoreppop.fr

Agathe Caillaud

Médecin coordinatrice

Médecin généraliste, Agathe a suivi un DU en pédiatrie et se forme aux thérapies cognitives et comportementales DIU.
Elle a travaillé en cabinet libéral, mais aussi au soutien à la parentalité en Protection Maternelle et Infantile et dans des associations accompagnant des personnes en situation de handicap.
A PréO, elle participe aux bilans, à l'élaboration de projets et apporte son soutien médical aux professionnels et familles qui en ont besoin.

agathe.caillaud@preoreppop.fr

Laura Fontenille

Diététicienne coordinatrice

Diététicienne nutritionniste, Laura poursuit ses études en master "Santé publique et éducation à la santé". Elle alterne les cours et le travail à nos côtés, développe de nouveaux outils pour les familles et pour les professionnels, coordonne le parcours des patients et anime des séances d’éducation thérapeutique du patient.

laura.fontenille@preoreppop.fr

Caroline Maurin

Secrétaire comptable

contact@preoreppop.fr

Marion Rejeaunier

Responsable

marion.rejeaunier@preoreppop.fr

PréO Réppop

une association loi 1901 et un réseau de santé conventionné par l'ARS Auvergne Rhône-Alpes : des recommandations sérieuses, basées sur les conseils du PNNS

pour les enfants en situation de surpoids ou d'obésité et leur famille

un accompagnement libre pendant 2 ans

A propos de PréO RéPPOP

PréO est une association loi 1901 (à but non lucratif) qui a été créée en 2007. PréO RéPPOP repose sur cette association sous le format « réseau de santé » issue de la loi 2001.

Notre rôle est d’accompagner les familles avec un enfant en surpoids dans la Drôme et l’Ardèche.

Prévention & prise en charge du surpoids & de l'obésité pédiatrique

L’hôpital d’Annonay, au Nord de l’Ardèche a reçu de plus en plus de familles et d’enfants en situation de surpoids ou d’obésité. Face à cette demande croissante à la fin des années 90, des professionnels de santé se sont organisés pour proposer un accompagnement adapté, des consultations spécialisées et des séances en groupe (diététique, activité physique, aide parentale…)

En 2000 et menée par la pédiatre Geneviève Marcon, une équipe s’est ainsi constitué avec un médecin, une diététicienne, et un kinésithérapeute. Avec l’aide de l’hôpital d’Annonay, le prêt de locaux et l’aide administrative, l’équipe a pu créé l’association PréO et le réseau de santé PréO en 2007.

Ils ont été rapidement rejoint par une psychologue et un enseignant en activité physique adaptée dès 2008 et 2009.

Grâce à des partenariats forts et le soutien de l’Agence Régionale de Santé, l’offre de soins s’est étoffée. Nous proposons un accompagnement diversifié, professionnel et adapté aux familles : des consultations médicales, psychologiques, diététiques, des séances de groupe variées ou ciblées sur la pratique d’activités physiques adaptées…

PréO RéPPOP rejoint des institutions nationales et adhère à la CN-RéPPOP, la Coordination Nationale des Réseaux de Prévention et de Prise en charge de l’Obésité Pédiatrique et à l’APOP, association pour la prévention et la prise en charge de l’obésité pédiatrique.

Consultations médicales, diététiques, psychologiques, et conseils en activités physiques

PRÉVENTION

Conception et réalisation de projets de prévention « Saines habitudes de vie »
Formation reconnue DPC, pour les médecins, diététiciens, psychologues, enseignants APA. D’autres formations sont possibles pour les professionnels de l’enfance.
PréO organise un programme de plusieurs séances d’ETP pour les enfants et leurs parents.
PARTENAIRES

PréO

Horaires d'ouverture

Lundi au vendredi
9h à 12h
13h30 à 16h

Adresse

Siège sur Annonay, permanence sur Valence
Siège : 6 ter, rue du Bon Pasteur
07100 ANNONAY
Tél : 09 62 26 75 68
Email : contact@preoreppop.fr

Contactez-nous

RESTONS VIGILANTS

En cette période particulière particulière, nous vous rappelons deux numéros utiles en cas de besoin

A PROPOS DU COVID-19

Informations issues du site internet : Info Coronavirus gouvernement

Les INFORMATIONS ESSENTIELLES

LES SIGNES DU COVID

COMMENT SE TRANSMET-IL ?

Mise à jour du 18 mai 2020

Une enquête réalisée par l’APOP, « sans prétention d’exhaustivité permet toutefois de confirmer l’absence de surreprésentation des enfants obèses parmi les enfants hospitalisés pour infection COVID 19 en France depuis le confinement. »

« Deux recommandations peuvent être émises (portées actuellement par la SFEDP, l’APOP et la SFP) :
RETOUR à L'ECOLE

« Les enfants et adolescents qui présentent une obésité ne présentent pas de risque d’être infectés au Covid-19 supérieur à celui de la population générale. »

Société Française d’Endocrinologie et Diabétologie Pédiatrique – lien

Les enfants en surpoids ou obèses peuvent retourner à l’école avec les mêmes consignes que tous les autres enfants et sans discriminations supplémentaires, potentiellement délétères.

Pour les enfants en situation complexe, les décisions de reprise de la scolarité seront discutées au cas par cas avec les médecins spécialistes qui les suivent.

Pour les situations d'obésité très sévères et compliquées
Essentiellement des adolescents

« Les connaissance des complications chez les adultes obèses, invite à la prudence et à répondre au cas par cas pour les obésités très sévères et compliquées (syndrome métabolique, pathologies respiratoires…) des grands adolescents mais en restant très attentif à la balance bénéfice-risque (confinement à sédentarité, isolement, stigmatisation).

Pour les enfants en situation complexe, les décisions de reprise de la scolarité seront discutées au cas par cas avec les médecins spécialistes qui les suivent.

PRUDENCE & CAS PAR CAS
N'hésitez pas à contacter votre médecin
« Le 0 800 130 000, numéro vert dédié au Covid-19, apporte 24h/24 et 7j/7 des réponses ainsi qu’un appui en cas de détresse psycho-sociale provoquée par le caractère parfois anxiogène du confinement, un sentiment d’insécurité, des difficultés relationnelles… »

Ministère des Solidarités et de la Santé

En cas d’infection Covid-19, il n’y a pas aujourd’hui d’évidence que les enfants en situation d’obésité présentent des complications plus sévères que les autres enfants. En cas d’obésité sévère et compliquée justifiant de traitements spécifiques, leur situation clinique peut s’aggraver, comme pour d’autres infections. Les recommandations spécifiques à ces complications, en particulier respiratoires, s’appliquent alors.

Les enfants et adolescents avec obésité peuvent donc reprendre une scolarité en suivant les consignes données pour l’ensemble des enfants de la population générale. Pour les enfants en situation complexe, les décisions de reprise de la scolarité seront discutées au cas par cas avec les médecins spécialistes qui les suivent. »

« La population en situation d’obésité (c’est-à-dire présentant un IMC supérieur ou égal à 30 kg/m2), soit 8 millions de personnes en France, figure parmi les personnes les plus vulnérables à l’épidémie de Covid-19.« 

Les RÉFLEXES A ADOPTER

Lavez-vous très régulièrement les mains

Utilisez un mouchoir à usage unique et jetez-le

Toussez ou éternuez dans votre coude ou dans un mouchoir

Saluez sans se serrer la main, évitez les embrassades

En l’absence de traitement, la meilleure des protections pour vous et pour vos proches est, en permanence, le respect des mesures barrières et de la distanciation physique. En complément, portez un masque quand la distance d’un mètre ne peut pas être respectée.

Pour tenir la maladie à distance, restez à plus d’un mètre de distance les uns des autres